L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger

Actualité

vendredi, 27 mars 2020 10:19

Report de notre congrès annuel

Chers amis, chers Collègues, chers tous,

L’Italie, qui nous est si chère, traverse l’une de ses épreuves humaines les plus dures et nous avons tous suivi les développements catastrophiques de cette épidémie qui menace ceux que nous y connaissons et qui sont nos parents et nos amis, comme elle nous menace ici aujourd’hui en France. Le bureau de la SIES et moi-même restons mobilisés malgré nos confinements pour vous donner des nouvelles, publier vos annonces et être à l’écoute de tous ceux qui le souhaitent.

Comme vous vous en doutez, il n’est pas concevable de maintenir en juin notre congrès à Pérouse mais Massimo Lucarelli et Floriana Calitti ont œuvré de conserve pour nous proposer de nouvelles dates, en accord avec la Présidente de l’Université. Je les remercie ici chaleureusement et, après consultation des Présidents de l’ADI et de la MOD, l’USP nous propose de déplacer notre congrès aux 4 et 5 septembre (avec un Comité donc le jeudi 3).

Je n’ignore pas que ces nouvelles dates poseront quelques problèmes de rentrée mais, pour être sincère, j’espère surtout qu’au début du mois de septembre il sera tout simplement possible d’aller en Italie et de nous y retrouver tous avec sérénité. Ce sera alors l’occasion d’un geste fort de fraternité et je ne doute pas que vous serez nombreux à vouloir le partager.

Un carissimo saluto a tutti

Jean-Luc NARDONE, Président de la SIES

Cher.e.s collègues,

 

la continuité pédagogique a des limites évidentes (aussi bien juridiques que techniques et, comme le dit l'adage, "à l'impossible nul n'est tenu").

D'ailleurs, très concrètement, il semblerait que la question de l'enseignement à distance ne soit pas réglée dans la plupart des universités. Quelquefois elle est/a été à peine discutée, ailleurs elle est tout simplement imposée.

Je me suis permis d'ouvrir un dossier partagé sur l'interface de l'UPEC dans lequel nous pourrions, si vous le souhaitez, à la fois :

- Enregistrer quelques documents ou quelques liens, pour nos activités diverses d'italianistes (notamment en Lansad ou équivalent), en ces temps de crise sanitaire. Il ne s'agit pas de faire cours "quoi qu'il en coûte", mais plutôt de nous permettre de rendre disponible au plus grand nombre d'étudiant.e.s et de collègues quelques outils moins connus et autres ressources utiles (comme l'a fait notre collègue E. Boillet de Poitiers dans un post récent).

- Reverser les comptes-rendus d'équipes/départements/labos/syndicats au sujet de la continuité pédagogique. En étant mieux informés, nous pourrons aussi mieux défendre nos statuts divers, pendant la crise comme à l'avenir.

Voici le lien :

https://upecnumerique-my.sharepoint.com/:f:/g/personal/stephane_resche_u-pec_fr/Em7yO_hhl_ZDt9ROzqG7Mr0B5Zqegtt1j9QiIp2F0nSxTw?e=Ya4NNL 

Le dossier est en accès libre, il suffit de cliquer sur le lien.

Merci de créer des sous-dossiers relatifs à vos composantes, d'intituler aussi clairement que possible les documents, et de privilégier des documents légers (.doc, .odt, .pdf) qui listeraient des ressources et des liens, plutôt que des vidéos/sons/photos qui risquent de saturer l'espace disponible.

 

Bien cordialement,

Stéphane Resche

mercredi, 18 mars 2020 14:57

Décès de Marie-Hélène Caspar

C'est avec une profonde tristesse que le Département d'études italiennes et le CRIX (Centre de Recherches Italiennes) de l'Université Paris Nanterre vous annoncent le décès de Madame la professeure Marie-Hélène Caspar. Née en 1945 d’une famille d’immigrés italiens de la région Vénétie, agrégée d'italien (1969), elle a mené une carrière exemplaire à l'Université Paris Nanterre où elle a été, entre 1970 et 2005, assistante, puis maîtresse de conférences, puis professeure de littérature italienne contemporaine. Sa thèse de doctorat, préparée sous la direction de Mario Fusco à l'université Paris 3 Sorbonne, était consacrée au fantastique dans l'œuvre narrative de Dino Buzzati, un écrivain auquel elle a dédié bon nombre de ses recherches, en contribuant à sa notoriété en France : elle a participé,  entre autres, à la publication des “Cahiers Buzzati” (Robert Laffont, 1977-1992) ; elle a été pendant des décennies et jusqu’à très récemment membre très actif de l’Association Internationale Dino Buzzati ; elle a publié un ouvrage de référence sur les reportages journalistiques inédits de Buzzati en Libye et en Éthiopie. Marie-Hélène Caspar a beaucoup œuvré pour la promotion des études italiennes, notamment à Nanterre, entre autres en fondant en 1992 la revue Narrativa, qu'elle a dirigée jusqu'en 2005 et qui a accueilli les contributions de très nombreux chercheurs en France et à l'étranger. Elle était reconnue au niveau international pour cette revue, pour ses études sur Buzzati, mais aussi pour son engagement de longue date au sein de l'AIPI (Association Internationale Professeurs d'Italien), dont elle a été trésorière et était président honoraire. Depuis sa retraite, elle pouvait se consacrer davantage à sa passion pour le chant : avec le chœur Claye Vocale, puis avec le chœur Odyssées, qu'elle dirigeait, elle a pu participer à de grandes compétitions et festivals à Shanghai, à Saint Pétersbourg, en Bulgarie et ailleurs. Le sourire et la gentillesse ne l'ont abandonnée ni dans les moments dramatiques qu'elle a eu à affronter, ni au cours de ses dernières années de combat contre la maladie. Nous adressons nos pensées les plus chaleureuses à tous ses proches.

Chères et chers collègues de la SIES,

Les effets de la réforme Blanquer du Lycée commencent à se faire sentir. Dans plusieurs établissements du secondaire l'enseignement de la LVC (et de l'italien en général) subit des suppressions ou des réductions d'heures attribuées. Cela répond à une volonté politique de suppressions de postes et d'appauvrissement de l'offre linguistique.*

Nous avons mené une enquête auprès de nos collègues du secondaire de l'Académie de Rennes : https://lite.framacalc.org/9f0d-dysfonctionnements-italien-ac-rennes

Le cadre est désolant : suppressions de groupes ou options, réductions des heures d'enseignement, perte de plusieurs centaines d'élèves en LVC, suppressions de postes à venir... L'augmentation des effectifs en LVB, due en grande partie à une hausse démographique qui reste conjoncturelle, ne saurait compenser la chute sévère des effectifs en LVC.

Cette situation, sans doute commune aux autres académies, risque d'avoir des répercussions à court terme sur nos effectifs dans le supérieur et sur les postes aux concours.

Faut-il alerter de nouveau sur la pertinence d'enlever la Joconde du Louvre?

Les italianistes de l'Université Rennes 2

Chères et chers collègues,    Nous avons fait le 13 février dernier une première Assemblée Générale de l'italianisme lyonnais pour évoquer les problèmes liés aux réformes de l'enseignement supérieur et de la recherche, la fusion de Lyon 1, Lyon 3, Saint-Etienne et l'ENS ainsi que la réforme des concours d'enseignement. Il est clairement ressorti des débats qu'il est nécessaire d'unir les forces du secondaire et du supérieur car il en va de la survie de notre discipline.  Nous vous proposons donc de consacrer une nouvelle AG à la réforme du bac et à ses conséquences (notamment en termes de suppression de postes) le mercredi 11 mars à 16h au lycée Herriot salle D14. Nous espérons qu'un maximum de collègues du secondaire pourront être présent.es car nous avons besoin de connaitre la situation pour élaborer ensemble une riposte collective.    Pour reprendre la maxime de la sagesse des zoulous citée par Gramsci: "È meglio avanzare e morire che fermarsi e morire".    En espérant donc vous retrouver nombreuses et nombreux le 11 mars,   Un caro saluto,   Charlotte Moge, Marie Fabre & Stéphanie Lanfranchi   PS : Faites circuler ce mail parmi les collègues italianistes !

Deux postes de lecteurs/lectrices sont susceptibles d’être vacants à l’Université Côte d’Azur (Nice) à la rentrée 2020-2021. 

Le profil souhaité est un.e candidat.e dont la langue maternelle est l'italien, ayant déjà eu une expérience d'enseignement dans les collèges et lycées en France, comme assistant.e de langue, et ayant aussi une bonne connaissance du système universitaire français. Toutefois seul.e.s pourront postuler des candidat.e.s n'ayant jamais occupé un poste de lecteur auparavant. La formation initiale souhaitée doit être au minimum une laurea magistrale en langue et littérature italienne. Le niveau d'expression en français doit être de qualité.

Il sera indispensable de résider à Nice.

Les candidatures (un CV en italien et une lettre de motivation en français) doivent être envoyées à M. Jean-Pierre Pantalacci (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) avant le 15 mars 2020 à 11h00. 

En attaché

dimanche, 23 février 2020 22:18

Bourses de l'Ecole française de Rome

APPEL À CANDIDATURES

BOURSES DE L'ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME - SÉLECTION POUR LE SECOND SEMESTRE 2020

L'EFR propose des bourses aux doctorants pour le premier semestre 2020.

Date limite de candidature : 31 mars 2020 à 12h.

https://www.efrome.it/candidater/devenir-boursier/les-bourses-de-lecole-francaise-de-rome.html

samedi, 22 février 2020 17:37

Motion Loi LPPR Département d'Italien - UCA

Motion du Département d'Italien de l'UCA contre la loi LPPR, la réforme du CAPES, la réforme des retraites, le projet de société ultralibérale qui sous tend le démantèlement des services publics.

Appel à candidature

Université d’Aix-Marseille - Département d’études italiennes 

Année universitaire 2020-2021

Deux postes de lecteur contractuel (200 HETD) sont susceptibles d’être vacants (contrat d’un an renouvelable une fois).

 Les enseignements seront dispensés auprès du Département d’études italiennes d’Aix-Marseille Université, aux semestres 1 et 2 de l’année universitaire 2020-21, à partir du 1er septembre 2020 (LLCER, LEA et U.E. pour non spécialistes).

 Les candidatures (CV détaillé et lettre de motivation) doivent être adressés à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Date limite pour le dépôt des candidatures 16 mars 2020 à 11h00.

 

  Le mardi 4 février dernier, Frédérique Vidal s’est exprimée sur la LPPR devant les nouveaux directeurs d’unités. La retranscription de cet entretien a été publiée dans le dernier CNRS-Hebdo du 6 février 2020. Ci-dessous le lien pour retrouver ce texte. http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/frederique-vidal-au-seminaire-des-nouveaux-directeurs-et-directrices-dunite  

 

Chers collègues, notre congrès se fera cette année en Italie et vous pouvez donc vous tourner vers vos relations internationales pour obtenir un financement dans le cadre d’un Erasmus (il y en a de plusieurs type dont le Training, réservé aux stages)  Notre collègue de Pérouse, Floriana CALITTI, a présenté le congrès comme deux journées de Formation qui doivent vous permettre de postuler pour y participer (sa lettre d'invitation est disponible dans la section membres dans la rubrique "Informations SIES"). Il vous suffira de remplir (vite!) un document que vous remettront vos RI et d’y adjoindre le programme décrit dans la lettre de Floriana que je vous envoie ci-dessous. Pensez dès que possible à informer M. LUCARELLI de votre participation au congrès. Je vous rappelle que cette année le Dîner de gala sera offert aux présents par la SIES. Massimo LUCARELLI vous enverra bientôt une feuille à diffuser largement auprès de vos collègues pour recenser les participants. Merci de faire suivre ce message à l’ensemble de vos collègues. Bien à tous JLuc NARDONE      
lundi, 10 février 2020 15:55

Motion Etudes Romanes Nanterre

Motion de l’unité de recherche ETUDES ROMANES de l’université PARIS NANTERRE

6 février 2020

(en attaché)
lundi, 03 février 2020 19:18

Motion du Comité de la SIES

Le comité de la SIES appelle toutes et tous les collègues italianistes, enseignants, chercheurs et enseignants-chercheurs, à manifester, par tous les moyens qu’elles/ils jugeront utiles, leur volonté de s’opposer aux attaques et aux involutions dénoncées dans les motions suivantes  votées par la 14e section du CNU (en attaché):

- Motion 1 (missions de la section et du CNU);

-Motion 2 (réforme « recrutement des enseignants du secondaire »);

-Motion 3 (projet de LPPR).

mercredi, 29 janvier 2020 16:15

Motion CNU 14

Ci-jointes 3 motions adoptées à l’unanimité par la section 14 « Études romanes », réunie en assemblée plénière le mercredi 29 janvier 2020.

Page 1 sur 4