L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
lundi, 07 décembre 2020 10:40

La fin du Risorgimento?

L’Istituto per la Storia del Risorgimento italiano a besoin de vous!https://www.change.org/p/dario-franceschini-la-fine-del-risorgimento

Soutenez l’Istituto per la Storia del Risorgimento en signant la pétition adressée à Dario Franceschini (Ministro dei Beni e delle Attività Culturali e del Turismo), Sergio Mattarella (Presidente della Repubblica Italiana) et Virginia Raggi (Sindaco di Roma):

Signez la pétition: La fin du Risorgimento ?

Malheureusement, depuis des mois maintenant, après trois ans d’administration provisoire sous tutelle qui se sont terminés en juin dernier, l’Istituto per la Storia del Risorgimento italiano se trouve dans une situation de grave blocage administratif qui affecte inévitablement toutes ses activités.

Cette impasse est due au fait que le Ministero per i beni e le attività culturali e per il turismo n’a pas nommé de nouveaux organes directeurs et statutaires.

Le personnel employé au siège de l’Instituto n’a pas reçu son salaire depuis cinq mois, alors qu’il continue à travailler ; l’activité scientifique et éditoriale a été interrompue ; le Museo centrale del Risorgimento a été fermé au public il y a un an et demi (bien avant l’urgence sanitaire) ; les espaces de l’Ala Brasini, qui était l’une des expositions d’excellence de la capitale, sont en cours d’abandon.

Les nombreuses autres activités de l’Istituto (de l’enseignement dans les écoles à l’enseignement dans les prisons, les expositions et les colloques internationaux) ont été interrompues.

Depuis plus de trois ans maintenant, les relations avec les Comités territoriaux, italiens et étrangers, qui constituaient la valeur ajoutée de « notre » ancienne institution fondée – par statut – sur l’associationnisme spontané sur le territoire italien et étranger, qui trouvait une représentation ponctuelle au sein des organes de direction, ont cessé.

Les raisons de cette inertie nous échappent et conduisent à l’immobilité de l’un des plus importants instituts historiques nationaux qui se trouve dans le complexe du Vittoriano à Rome.

https://sefri.hypotheses.org/3602 

Lu 160 fois