L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
mardi, 04 septembre 2018 11:04

Correspondants de guerre : aire latine 1918-1939

Appel à contributions/ Call for papers

« Correspondants de guerre : aire latine 1918-1939 »

Université d’Angers, 9-10 mai 2019

Co-organisation : Université Paris Sorbonne/ Université Savoie Mont Blanc

 

Problématiques générales, synthèse

Quelles sont les soubassements et les expressions idéologiques, politiques, socio-culturels et/ou esthético-littéraires qui composent la figure aux contours multiples du correspondant de guerre dans l’entre-deux-guerres, spécifiquement dans l’aire latine, à la fois théâtre de conflits et pourvoyeuse de correspondants dans le monde entier ? En quoi cette figure diffère-t-elle de celle des écrivains-voyageurs ? Et dans quelle mesure ces deux modèles se ressemblent-ils ou se fondent-ils ? Quels sont les impacts des conflits intermédiaires des années 1918-1939 sur le renouvellement de la fonction des correspondants de guerre ? Enfin, sachant que la plupart de ces conflits naissent en tant que conséquences des visées impériales de régimes antiparlementaires à vocation révolutionnaire (guerres coloniales ou résistances anticoloniales, internationalisation des révolutions rouges, noires ou brunes, tensions géopolitiques entre démocraties et régimes totalitaires ou autoritaires, etc.), en quoi les correspondants de guerre de cette époque de transition sont-ils le produit de ces bouleversements civilisationnels, et, surtout, en quoi sont-ils le signe avant-coureur de la catastrophe redoutée d’un second conflit mondial, dont la guerre d’Espagne est par excellence la “répétition générale” ? Quoique circonscrite à l’aire latine et à ses colonies, les études proposées pourront évidemment porter sur des correspondants de guerre provenant d’autres aires géographiques (Allemagne, Grande-Bretagne, États-Unis, Union soviétique etc.), pourvu qu’ils opèrent dans l’aire latine.

Les propositions de communication (3000 signes espaces compris, au maximum : français, anglais, italien et espagnol comme langues de référence) sont à adresser d’ici le 15 octobre 2018 aux organisateurs du Colloque international, Manuelle Peloille (Université d’Angers), Olivier Dard (Université Paris Sorbonne : Sorbonne Université/Labex EHNE) et Emmanuel Mattiato (Université Savoie Mont Blanc : LLSETI – EA3706) :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comité scientifique : François Cochet (Université Paul Verlaine), António Costa Pinto (Université de Lisbonne), Olivier Dard (Université Paris Sorbonne), Yves Denéchère (Université d’Angers), François Hourmant (Université d’Angers), Michel Leymarie (Université Lille 3), José Ferrándiz Lozano (Universitad de Alicante), Emmanuel Mattiato (Université Savoie Mont Blanc), Barbara Meazzi (Université Nice Sophia Antipolis), Didier Musiedlak (Université Paris Nanterre), Manuelle Peloille (Université d’Angers), Francesco Perfetti (LLUIS Guido Carli), Ana Isabel Sardinha (Université de la Sorbonne Nouvelle), Frédéric Turpin (Université Savoie Mont Blanc).

Lu 106 fois Dernière modification le vendredi, 07 septembre 2018 22:12