L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
vendredi, 22 avril 2011 19:17

Bibliographie - Boccace

Question n° 1 : La ville dans le Décaméron de Boccace

Bibliographie établie par Mathias Schonbuch

Édition

Giovanni BOCCACCIO, Decameron, éd. par Vittore Branca, Torino, Einaudi, 1992.

Cette édition critique de référence offre également un essai, une présentation bio-bibliographique de

Boccace et une bibliographie détaillée par nouvelle.

Ressources informatiques

G. BONGHI, Progetto Giovanni Boccaccio, http://www.classicitaliani.it/index080.htm

M. RIVA et M. PAPIO, Decameron Web,

http://www.brown.edu/Departments/Italian_Studies/dweb/dweb.shtml

P. STOPPELLI et E. PICCHI, Letteratura Italiana Zanichelli 4.0, CD-Rom dei testi della Letteratura

italiana, Bologna, Zanichelli, 2001.

Traductions

BOCCACE, Décaméron, par M. DOZON, C. GUIMBARD et M. SCIALOM, sous la dir. de C. BEC, Paris,

le livre de poche, 1994.

BOCCACE, Le Décaméron, par G. CLERICO, Gallimard, 2006.

Sur Boccace

Lucia BATTAGLIA RICCI, Boccaccio, Roma, Salerno editrice, 2000.

Vittore BRANCA, Giovanni Boccaccio, profilo biografico, Firenze, Sansoni, 1977.

Claude PERRUS, «Boccace», in Encyclopaedia Universalis, 1996, vol.4, p.273-276.

Luigi SURDICH, Boccaccio, Bologna, Il Mulino, "Profili di storia letteraria", 2008.

Sur le Décaméron

Ouvrage essentiel qui propose une analyse complète et fine des nouvelles :

Mario BARATTO, realtà e stile nel Decameron, [Vicenza, Neri Pozza editore, 1970, "Nuova

biblioteca di cultura", 33] Roma, Editori Riuniti, "Nuova biblioteca di cultura", 244, 1993.

voir aussi :

Guido ALMANSI, The writer as liar, Narrative technique in the "Decameron", London and Boston,

Routledge & Kegan Paul, 1975.

Giorgio BARBERI SQUAROTTI, Il potere della parola, Studi sul "Decameron", Napoli, Federico &

Ardia, 1983.

Lessico critico decameroniano, éd. par R.BRAGANTINI et P.M.FORNI, Torino, Bollati Boringhieri,

1995.

Vittore BRANCA, Boccaccio medievale e nuovi studi sul Decamerone, Firenze, Sansoni, 1981.

Francesco BRUNI, Boccaccio. L'invenzione della letteratura mezzana, Bologna, Il Mulino, 1990.

Franco FIDO, Il regime delle simmetrie imperfette, Studi sul « decameron », Milano, Franco Angeli

libri, 1988.

Pier Massimo FORNI, Forme complesse nel Decameron, Biblioteca di "Lettere Italiane", studi e

testi, XLII, Firenze, Olschki, 1992.

Giovanni GETTO, Vita di forme e forme di vita nel « Decameron », Petrini, Torino, 19864.

Alberto MORAVIA, « Boccaccio », in Il Trecento, Firenze, 1953, p.123 suiv. [maintenant dans

L'uomo come fine e altri saggi, Milano, Bompiani, 1964, p.135-158].

Carlo MUSCETTA, Giovanni Boccaccio, Letteratura Italiana Laterza, 8, Bari, Laterza, 1972.

Approfondissements

A. ARRÈ, « Alcuni aspetti dell'opposizione città-campagna nel Decameron. Per un'ipotesi di

ricerca », Misure critiche, XV, 1985, p.141-144.

N. BORSELLINO, « Decameron come teatro » in Rozzi e Intronati. Esperienze e forme di teatro dal

« Decameron » al «Candelaio», Bulzoni, Roma, 1976, p. 11-50.

V. BRANCA, «Dal favoloso al realistico e al parodico, esotismo fra pellegrini, mercatanti e

Boccaccio lanciati da pionieri sulle rotte di Colombo», Versants, 23, Genève, Boudry, 1993, p. 3-24.

P. CAMMAROSANO, « Il dominio della classe mercantile in Firenze nell'età di Giovanni

Boccaccio », Problemi, genn-apr. 1976, Palermo, Palumbo, 1976, p. 54-77.

F. CARDINI, « La "grande peste" tra realtà storica e finzione letteraria », in C. ALLASIA, Il

« Decameron » nella letteratura europea (Atti del convegno...), Roma, ed. di Storia e letteratura,

2006, p.75-114.

F. CARDINI, « La peste nera » in Le cento novelle contro la morte: Giovanni Boccaccio e la

rifondazione cavalleresca del mondo, Roma, Salerno editrice, 2007, cap. I, p. 21-50.

F. CELLI OLIVAGNOLI, « Spazialità nel Decameron » in Stanford Italian Review, III, 1983, p. 91-

106.

F. COCCETTI, « Dal labirinto al giardino: la topografia testuale del Decameron », Rassegna della

letteratura italiana, s.VIII, XCIV, 1990, p. 76-85.

M. COTTINO-JONES, « The city / country conflict in the Decameron », Studi sul Boccaccio, VIII,

1974, p. 147-184.

A. FONTES BARATTO, « Le thème de la beffa dans le Décaméron » in Formes et significations de

la "beffa" dans la littérature italienne de la Renaissance, Etudes réunies par André Rochon, Centre

de recherche sur la Renaissance italienne, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris, 1972, p.11-44.

A. FONTES BARATTO, « "Pe' piani e profondissime valli" du Décaméron: la littérature par

temps de peste », Chroniques Italiennes, Numéro 3 (1/2003) Série Web, disponible sur

http://chroniquesitaliennes.univ-paris3.fr/PDF/Web3/A_Fontes.pdf

P. M. FORNI, « Retorica del reale nel Decameron » in "Studi sul Boccaccio", 17, Firenze, 1988,

p.183-202.

G. GORNI, «Invenzione e scrittura nel Boccaccio. Il caso di Cavalcanti», Letteratura Italiana

Antica, Anno III, 2002, Roma, Moxedano editrice, p.359-373.

B. LAROCHE, « L'amour dans les jardins du Décaméron », Numéro 3 (1/2003) Série Web,

disponible sur http://chroniquesitaliennes.univ-paris3.fr/PDF/Web3/B_LAROCHE.pdf

F. MASCIANDARO, «La violenza e il giuoco nella novella di Martellino, (Decameron II, 1): La

problematica dell'improvvisazione», Italian Culture, VIII, 1990, p.39-52.

M. PASTORE STOCCHI, «Dioneo e l'orazione di frate Cipolla», Studi sul Boccaccio, X, 1977-78,

p.201-215.

C. PERRUS, Libéralité et munificence dans la littérature italienne du Moyen Âge, Pisa, Pacini, 1984;

cf. en particulier IIème partie, chapitre VI: «Boccace: de l'idéal courtois à la réalité», p.189-258.

M. E. RAJA, Le muse in giardino: il paesaggio ameno nelle opere di Giovanni Boccaccio,

Alessandria, ed. dell'Orso, 2003.

P. RENUCCI, « L'irresistible essor de la civilisation urbaine dans le Décaméron », in Revue des

Etudes Italiennes, 1975.

P. RENUCCI, « La ville dans le Décaméron » in Décor urbain et cadre de vie en Italie, de

l'Antiquité à nos jours : actes du colloque de nov. 1974, Centre interdisciplinaire de recherches sur

l'Italie, Univ. de Strasbourg, 1976.

G. SANGA, « modi di produzione e forme di tradizione: dall'oralità feudale alla scrittura

capitalistica », in G. CERINA, C. LAVINIO, L. MULAS, Oralità e scrittura nel sistema letterari, p. 31-

48.

Aspects historiques

Les ouvrages d'historiens et les manuels pour le supérieur ont foisonné lorsque les concours

d'histoire ont proposé pour les sessions 2005 et 2006 la question « Les villes d'Italie du milieu du

XIIe au milieu du XIVe siècle. Économies, sociétés, pouvoirs et cultures ».

A cette occasion, François Menant a publié un ouvrage bibliographique auquel on pourra

avantageusement se référer, y compris sur certains aspects ayant trait à la littérature :

François MENANT, Les villes italiennes, XIIe XIVe siècles : enjeux historiographiques,

méthodologiques, bibliographie commentée, Paris, Armand Colin, 2004.

On pourra consulter l'un des nombreux ouvrages publiés pour l'occasion, comme :

François MENANT, L'Italie des communes : (1100-1350), Paris, Belin, 2005.

Franco FRANCESCHI, Ilaria TADDEI, Les villes d'Italie : du milieu du XIIe siècle au milieu du XIVe

siècle : économies, sociétés, pouvoirs, cultures, Rosny-sous-bois, Bréal, 2005.

ou encore

Les espaces sociaux de l'Italie urbaine, XIIe-XIVe siècles (recueil d'articles), avant-propos de P.

BOUCHERON et O. MATTÉONI, Paris, Publications de la Sorbonne, 2005.

Patrick BOUCHERON, Les villes d'Italie : (vers 1150-vers 1340) : historiographie, bibliographie,

enjeux, Paris, Belin, 2004.

Nathalie BOULOUX, Les villes d'Italie du milieu du XIIe siècle au milieu du XIVe siècle :

économies, sociétés, pouvoirs, cultures, Paris, Ellipses, 2004.

H. BRESC, P. CHASTANG, M. NICOUD... (sous la dir. de F.COLLARD et I. HEULLANT-DONAT), Les

villes d'Italie : mi XIIe- miXIVe siècles, Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2005.

Bernard DOUMERC, Les communes en Italie : XIIe-XIVe siècle, Toulouse, P.U. du Mirail, 2004.

Patrick GILLI, Villes et sociétés urbaines en Italie, Paris, Sedes, 2005.

Georges JEHEL, Les villes d'Italie, XIIe-milieu du XIVe siècle : sociétés, pouvoirs, économies,

cultures, NANTES, éd. du Temps, 2004.

Pierre RACINE, Les villes d'Italie : du milieu du XIIe au milieu du XIVe siècle, Paris, CNEDSEDES,

2004.

Simone ROUX, Le monde des villes au Moyen Âge, Paris, Hachette, 2004.

Outre ces manuels, on se réfèrera à :

Christian BEC, Florence 1300-1600 : histoire et culture, P.U. de Nancy, 1986.

Leonardo BENEVOLO, La ville dans l'Histoire européenne, Paris, Seuil, 1993.

Renato BORDONE, La società urbana nell'Italia comunale (secoli XI-XIV), Torino, Loescher, 1984.

Consultable en ligne: http://www.storia.unive.it/_RM/didattica/fonti/bordone/indice.htm

Patrick BOUCHERON, Denis MENJOT in Jean-Luc PINOL, Histoire de l'Europe urbaine, I, De

l'Antiquité au XVIIIè siècle, Paris, Seuil, 2003, p.285-592.

Giovanni CHERUBINI, Scritti toscani, l'urbanesimo medievale e la mezzadria, Firenze, Salimbeni,

1991.

Giovanni CHERUBINI, Le città italiane dell'età di Dante, Pisa, Pacini, 1991.

Elisabeth CROUZET PAVAN, Les villes vivantes : Italie XIIIe-XVe siècle, Paris, Fayard, 2009.

Jean-Pierre DELUMEAU, Isabelle HEULLANT-DONAT, L'Italie au Moyen Âge, Ve-XVe siècle, Paris,

Hachette, 2002.

Maria GINATEMPO, Lucia SANDRI, L'Italia delle città. Il popolamento urbano tra Medioevo e

Rinascimento (sec. XIII-XVI), Firenze, 1990.

Jacques HEERS, Le clan familial au Moyen Âge : étude sur les structures politiques et sociales des

milieux urbains, Paris, P.U.F., 1974.

Jacques HEERS, La ville au Moyen Âge en Occident.Paysages, pouvoirs et conflits, Paris, Hachette,

1999 (rééd.).

Isabelle HEULLANT-DONAT (dir.), Cultures italiennes (XIIe-XVe siècle), Paris, éd. du Cerf, 2000.

Anna Maria NADA PATRONE, L'ascesa della borghesia nell'Italia comunale, Torino, Loescher,

1974. Consultable en ligne : http://www.storia.unive.it/_RM/didattica/fonti/patrone/indice.htm

Yves RENOUARD, Les villes d'Italie de la fin du Xe siècle au début du XIVe siècle, nelle éd. par Ph.

BRAUNSTEIN, Paris, Société d'édition d'enseignement supérieur, 1969.

Source directe

Giovanni VILLANI, Nuova Cronica, a c. di Giuseppe PORTA, Parma, Guanda, 1990.

Lu 3663 fois Dernière modification le jeudi, 30 juin 2011 21:38
Plus dans cette catégorie : « Bibliographie - Pascoli