L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger

Archives

Appel à communications

Colloque international

La controverse dans la critique littéraire: entre théorie et traitement automatique

Sorbonne Université, 10 -11 juin 2020

 

Argumentaire en attaché

Soumission des propositions avant le 29 février 2020 à 23h59 GMT

Contact:

Pour toute question, écrivez à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

CFP CAIS Convegno annuale - Sorrento 4-7 giugno 2020

Corrispondenza di amorosi sensi: il rapporto con l’aldilà nella cultura italiana

Laura Nieddu / Antonella Mauri

 

Texte de l'appel en attaché

mercredi, 29 janvier 2020 16:15

Motion CNU 14

Ci-jointes 3 motions adoptées à l’unanimité par la section 14 « Études romanes », réunie en assemblée plénière le mercredi 29 janvier 2020.

mercredi, 29 janvier 2020 10:43

AG de l'Italianisme lyonnais

Chères et chers collègues, chèr.e.s étudiant.es,

En ces temps de grandes réformes, mais aussi de mobilisation à tous les niveaux (Lotta dura, senza paura!), nous souhaiterions organiser une assemblée générale de l'italianisme lyonnais, qui soit l'occasion de mieux comprendre, toutes et tous ensemble, ce qu'impliquent concrètement la loi pluriannuelle de programmation de la recherche (LPPR) mais aussi le projet d'Université Cible dans la pratique de notre travail, aujourd'hui et demain (futur des filières LLCER et LEA dans le collège du premier cycle, relation avec Lyon 2, nouvelle carte de formation, modèle de gouvernance et de recrutement des enseignants, avenir et préparation des concours d'enseignement, sort de l'italien après la réforme du Bac etc...)

Nous sommes quelques enseignantes à ressentir vivement le besoin de plus d'informations à ce sujet, voire de concertation, pour pouvoir également prendre position vis-à-vis d'une conception du métier d'enseignant.e-chercheur.se (en termes d'excellence, de concurrence entre les sites et entre les personnes, de valorisation systématique de la recherche par rapport à l'enseignement) que nous ne partageons pas, et, magari!, dégager une ligne commune.

Vous trouverez ci-joint une proposition d'ordre du jour avec les questions que nous souhaiterions soulever : nous vous invitons à nous suggérer toutes celles qui devraient selon vous y être ajoutées. Nous avons arrêté la date du 13 février 2020, et le créneau du jeudi 16h30-18h30 qui est celui du séminaire d'études italiennes, dans l'espoir que cela convienne au plus grand nombre d'entre vous.

Y sont conviées toutes les personnes que l'italianisme touche et intéresse ("anche se vi credete assolti, siete lo stesso coinvolti"). Merci de nous confirmer votre présence rapidement par retour de mail pour que nous puissions réserver une salle.

 

En espérant vous y retrouver nombreux et nombreuses,

 

Un caro saluto,

 

Stéphanie Lanfranchi, Marie Fabre & Charlotte Moge

Toujours plus d’évaluation, toujours plus de financement sur projets, toujours plus de hiérarchisation et de différenciation, et pour cela la possibilité d’imposer plus de 192h annuelles aux enseignants-chercheurs et la fin du paiement des heures supplémentaires, telles sont les propositions centrales formulées dans les 3 rapports officiellement commandés par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation pour préparer la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche (la LPPR). Voici les lien vers la présentation réalisée par SLU:

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article8594

Ci-après également le lien vers le programme des deux séances du séminaire Politique des sciences, en lien direct avec les mobilisations en cours. Ces séances sont ouvertes. La première aura lieu le jeudi 30 janvier (17-21h, en salle Lombard, 96 bd Raspail, à Paris) : « Que faire ? Analyse, critique, stratégie et tactique ». La seconde, qui aura lieu la semaine suivante (6 février, 17-21h, en salle 13, au 105 bd Raspail), envisagera la question lancinante de la « soumission » de/au projet:

https://pds.hypotheses.org/2770

Pour ceux qui penseraient encore qu'il faudrait en finir avec les «privilèges» des fonctionnaires:

https://www.liberation.fr/debats/2020/01/14/les-fonctionnaires-sacrifies-sur-l-autel-du-systeme-universel-de-retraites_1772791

A l'attention de Mesdames et Messieurs les membres du Conseil de l'INSPE de Lorraine, de M. F. Schneider (Directeur de l'INSPE) et Mme N. Sévilla (Directrice adjointe Pôle second degré) En copie, pour connaissance, à M. le Président de l’Université et Mme la Vice-Présidente     Mesdames, Messieurs,     Nous vous transmettons le texte d'une motion rédigée par des responsables de parcours du Master MEEF de l'Université de Lorraine à propos de la réforme en cours.   Avec nos meilleures salutations,     Les signataires  

MOTION DES RESPONSABLES DE PARCOURS MEEF de l’UNIVERSITE DE LORRAINE

 

Nous associant aux critiques qui viennent d'être rendues publiques (tribune des historiens et des géographes sur "Libération", motions des sociétés des anglicistes et des hispanistes, des personnels des universités de Toulouse, Amiens, Créteil, Grenoble, et de la Sorbonne ainsi que de l'INSPE de Paris, de Versailles et de Bretagne), nous, responsables de parcours des Master MEEF 2D de l'Université de Lorraine, manifestons notre plus vive préoccupation concernant de nombreux aspects de la réforme du concours du CAPES, du CAPL et du CAPET et du Master MEEF, réforme depuis longtemps annoncée et dont le contour reste encore en grande partie flou. Les motifs principaux de notre inquiétude peuvent se résumer en trois points:

1) La réduction des épreuves dites "disciplinaires" ou "académiques" du concours à une seule sur quatre, à partir d'une distinction éminemment contestable entre "savoir académique" et compétence "professionnelle", qui de facto amène à reléguer le savoir disciplinaire à un rôle secondaire dans cette nouvelle conception du concours. Au contraire, le savoir disciplinaire est le cœur même du métier d'enseignant et la clé de l'émancipation des élèves; réduire l'exigence concernant le savoir équivaut à porter atteinte aux fondements de la mission d'enseignement.

2) La multiplication des types de stages envisagés en M1 et en M2, préoccupante tant du point de vue de l'organisation des enseignements (car elle produirait un chaos totalement ingérable par la présence de publics avec des emplois du temps très divers au sein de la même classe) que du point de vue des conditions des étudiants (auxquels on pourrait demander d'effectuer des stages très lourds dans l'année où ils auraient à préparer un concours difficile). Si l'objectif des ministères est de se servir des étudiants de Master pour pallier le manque de personnels enseignants dans le secondaire, on ne peut que s'y opposer résolument : la seule manière digne et honnête de régler le problème du sous- encadrement est de recruter des enseignants titulaires. Pour ce faire, il est urgent d’entreprendre une revalorisation du métier d‘enseignant et de rendre plus attractive cette carrière (entre autres, en proposant une formation lisible, en n’envoyant pas les enseignants débutants dans des académies difficiles, en améliorant les conditions d’exercice) afin que les étudiants cessent de s’en détourner.

3) Le calendrier de la réforme, annoncée et évoquée depuis plus d'un an, prévoit une mise en application pour les formations dès la rentrée 2020, ce qui est irréalisable au vu des imprécisions des quelques textes dont nous disposons. En conséquence, nous refuserons de participer à une énième réécriture des maquettes conduite dans une précipitation préjudiciable et incompatible tant avec notre engagement sur les fronts multiples du métier d'enseignant-chercheur qu'avec la réflexion indispensable pour réaliser des changements d'une telle ampleur et importance.

Nous demandons solennellement à l'INSPE de Lorraine de se faire écho de ces positions et préoccupations auprès des autorités de tutelle et de nous informer des réponses qui leur sont faites.

 

Signataires

 

Mansuy-Huault Laurence, Guillaume Murielle, responsables Parcours MEEF 2D SVT

Chabrolle-Cerretini Anne-Marie, Folz Olivier, responsables Parcours MEEF Espagnol

Sangirardi Giuseppe, responsable Parcours MEEF Italien

Chauvin Catherine, responsable parcours MEEF Anglais

Lartillot Françoise, Pernot Caroline responsables Parcours MEEF Allemand

Weisse Jean-François, Bernat Julien, Laurent-Gengoux Camille, Responsables MEEF 2D Mathématiques

Bazin Sylvie, Lacoste Charlotte, responsables Parcours MEEF Lettres

Simonnot Brigitte, co-responsable du parcours Documentation du master MEEF 2D.

Loubet Christelle, Becker Audrey, Fleury Marie-Françoise, Mathis Denis, responsables Parcours MEEF Histoire-Géographie

Grün Laurent, Schirrer Mary, responsables parcours MEEF EPS

Authier Régis, responsable parcours MEEF Education musicale et chant choral

Müller Susanne, Trentini Bruno, responsable parcours MEEF Arts plastiques

Champmartin Delphine, responsable parcours MEEF Physique-Chimie.

Henry Isabelle, responsable parcours MEEF ETP Economie Gestion Marketing

Gradet Stéphanie, responsable parcours MEEF ETP STMS

Charront David, Kremer Pascal, responsables parcours MEEF ETP Bois

 
jeudi, 19 décembre 2019 12:39

Décès de Sylviane Lazard

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès, survenu le 13 décembre 2019 à Limoges, de Sylviane Lazard, professeur émérite de Linguistique italienne à l’Université Saint-Denis Paris 8.

Italianiste de renom international, Professeur des Universités à Besançon, puis à Clermont-Ferrand, Sylviane Lazard a été nommée en 1990 à Paris 8 où elle a enseigné pendant six ans. Devenue Professeur émérite, Sylviane Lazard a participé de façon très active et constructive aux travaux de l’équipe de recherche de linguistique des langues romanes, qui a intégré en 2010 le Laboratoire d’Études Romanes.

Son dernier ouvrage, L’émergence des parlers italiens. Mille ans d’histoire linguistique (VIe-XVIe siècle), paru en 2018 chez Honoré Champion, réunit tout un ensemble de textes sur l’histoire de la langue italienne, du moyen-âge à la renaissance.

Alvaro Rocchetti nous a transmis, en pièce jointe, le dernier article de Sylviane, qui illustre la qualité de son travail.

Ses obsèques ont eu lieu mercredi 18 décembre à Limoges. Une page internet a été dédiée à cette cérémonie : https://www.inmemori.com/slazard-e48fz

 

Le département d’italien de Paris 8

vendredi, 13 décembre 2019 15:23

Retours à l'Apocalypse

Colloque international

Université de Lille, Avril-Mai 2021

« Retours à l’Apocalypse »

Héritage et hypertextualité dans les Mondes romans du Moyen Âge à nos jours

ORGANISATEURS : Michele Carini, Pénélope Cartelet, Javier Jurado, Elsa Kammerer, Luís Sobreira (Université de Lille, CECILLE – EA 4074 et ALITHILA – EA 1061).

INFORMATIONS PRATIQUES : Le colloque se tiendra à l’Université de Lille en avril-mai 2021. La date précise de la rencontre sera communiquée le plus rapidement possible.

Les frais de séjour seront pris en charge. En revanche, nous ne pouvons nous engager pour l’instant à couvrir les frais de déplacements et vous prions de vous tourner d’abord vers vos équipes de recherche.

Les propositions de communications (titre et résumé de 300 mots environ), accompagnées d’une brève notice biographique, seront à envoyer pour le 30 avril 2020 à l’adresse suivante :

retoursalapocalypse[@]gmail.com

La langue de la rencontre sera de préférence le français, mais seront également acceptés l’espagnol, l’italien et le portugais. Pour la publication postérieure des travaux présentés au cours du colloque, les différentes langues des domaines linguistiques étudiés seront acceptées.

 

vendredi, 13 décembre 2019 14:12

La Mondialisation de Dante I: Europe

Colloque international

Nancy 15 et 16 octobre 2020

Un appel à communications est ouvert jusqu'au 15 avril 2020 pour le colloque International "La Mondialisation de Dante I: Europe" (Nancy, 15-16 octobre 2020) selon les conditions qui sont détaillées dans le pdf joint.

Call for papers

«L’ombra sua torna» 2020: Dante, il Novecento e oltre

20-21 aprile 2020

Departamento de Estudios Románicos, Franceses, Italianos y Traducción

(Sección de Italiano) – Universidad Complutense de Madrid

Scadenza per l’invio delle proposte: venerdì 17 gennaio 2020 (si vedano le informazioni allegate)

lundi, 02 décembre 2019 10:22

Décès de François Livi

Jeudi 28 novembre, François Livi nous a quittés. Professeur émérite depuis 2011, co-directeur de la Revue des Etudes Italiennes, il était encore très actif dans le domaine de l'italianisme jusqu'à la fin de l'année dernière lorsqu'il a été frappé par la maladie.

 

Né en 1943, il était devenu professeur à l'UFR d'Italien et Roumain de Paris-Sorbonne en 1986 après avoir enseigné dans les Universités de Dijon, Nanterre et Nancy 2. Grand spécialiste de la littérature symboliste et des avant-gardes, il avait concentré une partie de ses activités de recherche sur les échanges culturels et littéraires entre l'Italie et la France à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Mais d'autres intérêts ont aussi guidé son activité scientifique et notamment la poésie italienne du Moyen Âge. 

Sur le plan institutionnel, il a toujours fait preuve d’un grand dévouement, dirigeant pendant dix ans l’UFR d’Italien et Roumain et l’Equipe Littérature et Culture Italiennes (ELCI) de Paris-Sorbonne avec dynamisme et efficacité.

 

Mais François Livi s'est aussi distingué par son enseignement, d'une rigueur, d'une générosité et d'une richesse incomparables : il a été un maître pour plusieurs générations d'étudiantes et d'étudiants. La rencontre intellectuelle et humaine avec François Livi a déclenché des vocations d'italianistes en France dans des proportions qu'il est difficile de mesurer. Toutes celles et tous ceux qui ont eu la chance de suivre ne serait-ce qu'un cours dispensé par François Livi se souviennent qu'avec une modestie rare, une parfaite intégrité et un humour toujours subtil et bienveillant, cet enseignant hors du commun savait transmettre, sans rien céder aux modes universitaires, sa passion de la littérature, son exigence de précision, son immense culture. Il apprenait à lire, il apprenait à apprendre, il apprenait à enseigner. Sa direction de recherche, ses interventions dans les soutenances, dans les débats, la fidélité de sa participation aux réunions organisées par les jeunes chercheurs leur ont fait connaître un maître à la fois brillant et humble, accessible au doute, passionnément attaché à la recherche et au dialogue.

 

Toujours à l’écoute, bâtisseur, généreux et profondément humaniste, François Livi a fortement marqué toutes celles et tous ceux qui ont travaillé avec lui et qu’il a côtoyés tant à l’université que dans d’autres instances nationales et internationales. C’est une grande figure de l’italianisme qui disparaît.

 

Les obsèques du professeur François Livi auront lieu ce mardi 3 décembre à 10h30 à l’Eglise Saint-Jean-Baptiste-de-Grenelle à Paris.

Rendez-vous à Pérouse ! Invitation au Congrès annuel de la SIES 2020

Chères et chers Collègues, Chers amis,

Depuis la création de la SIES, il y a plus d’un demi siècle, notre congrès ne s’était jamais tenu en Italie. De nos jours, il est bien plus aisé (et moins coûteux) qu’autrefois de voyager et il nous a semblé que le moment était venu non seulement de faire notre congrès d’italianistes en Italie mais d’en profiter aussi pour inviter nos homologues italiens et nous donner une plus grande « visibilité » internationale.

Notre dernier Congrès a entériné ce choix et notre Collègue de Chambéry, Massimo Lucarelli, en a pris en charge l’organisation en collaboration avec Floriana Calitti de l’Université pour Stranieri de Pérouse, qui s’est montrée tout de suite très enthousiaste et nous accueillera dans d’excellentes conditions.

À cette occasion seront parmi nous Simona Costa (Présidente de la MOD, la Società italiana per lo studio della modernità letteraria) et Gino Ruozzi (Président de l'ADI, Associazione Degli Italianisti italiani) qui ont confirmé leur présence pour le vendredi. Nous organiserons avec eux une table ronde sur la situation de l’italianisme dans les Universités de nos deux pays.

Je compte aussi diffuser l’annonce de notre congrès auprès des médias italiens qui nous ont soutenu lors de notre action pour les postes aux concours en mai dernier. Ce sera l’occasion de faire avec eux le point, un an après Chambord.

Comme vous le savez, chères et chers Collègues, il arrive qu’à notre congrès nous ne soyons qu’une trentaine, en comptant les collègues « locaux ». En 2020, il n’y aura évidemment pas de « locaux ». Aussi me semble-t-il important que nous nous mobilisions pour donner à nos Collègues italiens — et aux médias — la juste mesure de notre engagement.

Je vous invite donc à prendre d’ores et déjà vos dispositions pour être présentes et présents à Pérouse. Le programme du congrès sera précisé lors de notre comité parisien du samedi 1er février 2020 mais nous en connaissons déjà dans les grandes lignes :

Comité : jeudi 4 juin après-midi Congrès : vendredi 5 juin et samedi 6 juin (matin et après-midi) Lieu : Università per Stranieri, Palazzo Gallenga (Sala goldoniana), piazza Fortebraccio 4, Perugia

Pour saluer le caractère exceptionnel de ce congrès, la SIES a voté au congrès 2019 qu’elle prendra à sa charge le dîner de gala du vendredi soir. Merci donc de signaler dès que vous le pourrez à Massimo Lucarelli (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) votre participation au dîner.

J’espère, chères et chers Collègues, que vous viendrez nombreux à Pérouse et que, pour ceux d’entre vous qui depuis trop longtemps n’ont pas participé au congrès de la SIES, l’Italie aura un charme irrésistible.

Jean-Luc NARDONE Président de la SIES

Appel à communication disponible ici :

https://drive.google.com/file/d/1bbmyaL-3ejRKbslIa5i5A-QPjLn7D3av/view

Date limite de réponse le 5 décembre 2019

Call for Papers Convegno Internazionale

Passeurs - La cultura italiana fuori d’Italia (1945-1989). Ricezione e immaginario Letteratura – Cinema – Media26-28 agosto 2020Universidad de Buenos Aires

 

 

VI Congresso Internazionale sugli Studi di Genere in ambito italiano e lusofono

Università degli Studi di Foggia

Dipartimento di Studi Umanistici. Lettere, Beni Culturali, Scienze della Formazione

 

25, 26, 27 maggio 2020

https://studidigenere.wixsite.com/studidigenere

 Le/gli interessate/i a partecipare all'evento, dovranno compilare la scheda in allegato ed inviarla, entro e non oltre il 15 gennaio 2020, al seguente indirizzo:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Page 3 sur 116