L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
jeudi, 08 février 2018 00:19

Vittorio Alfieri: éditer, commenter, traduire 

Colloque International « Vittorio Alfieri : éditer, commenter, traduire »organisé par Christian Del Vento (Sorbonne Nouvelle LECEMO / ITEM), Enrico Ricceri (Sorbonne Nouvelle, Université de Rome « La Sapienza ») et Monica Zanardo (CNRS / ITEM) 16-17 février 2018à la Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 34 rue des Irlandais – 75005 Paris

Écrivain à la fois italien et francophone, Vittorio Alfieri (1749-1803) fut l’un des passeurs les plus importants entre l’Italie des « réformes » et la France des « Lumières ». C’est dans ce pays où il séjourna à plusieurs reprises, entre 1767 et 1792, et participa aux événements qui précédèrent et accompagnèrent la Révolution, qu’il rédigea ses œuvres majeures.Au cours des quinze dernières années, les recherches autour de cet écrivain ont connu un nouvel élan : d’importantes éditions critiques et commentées de quelques-unes de ses œuvres majeures ont vu le jour et d’autres sont en cours de préparation. En outre, la publication du catalogue de sa collection de livres classiques et celle, imminente, du catalogue de sa bibliothèque dispersée ont contribué à encourager l’exploration de la formation d’Alfieri, tout en nourrissant les réflexions sur le rôle des lectures dans la genèse d’un texte littéraire. La richesse et la vivacité des recherches ont aussi conforté la mise en place d’ambitieux projets d’éditions savantes numériques, consacrées aux manuscrits autographes d’Alfieri ainsi qu’à sa bibliothèque. Enfin, le nombre grandissant de spécialistes d’Alfieri dans des laboratoires parisiens a favorisé la traduction, en cours de réalisation au sein de CIRCE, du Misogallo, un prosimètre satyrique d’Alfieri qui n’a jamais été publié en langue française.Le colloque sera l’occasion pour dresser un état des lieux sur la recherche autour d’Alfieri, pour favoriser le partage d'expérience entre les principaux acteurs des études alfiériennes, et pour encourager les échanges entre jeunes chercheurs et spécialistes expérimentés. La réflexion s’articulera autour des problématiques et des pratiques associées à l’exploitation scientifique de l’œuvre d’Alfieri : commentaires savants, éditions critiques, éditions numériques et traductions.

 

Programme

Vendredi 16 février 2018

 

9 h 00 Allocutions d’ouverture

9 h 15 Christian Del Vento (université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Enrico Ricceri (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 / université de Rome « La Sapienza »), Monica Zanardo (ITEM CNRS), Présentation

 

Session 1. Éditer Alfieri (Présidence de séance : Christian Del Vento)

10h15 Lucia Bachelet (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 / université de Rome « Tor Vergata »), Per una nuova edizione critica dei trattati politici

10h45 Davide Baldi (Lisbonne, Calouste Gulbenkian Foundation), La conoscenza del greco, Alfieri e la traduzione dei classici

11h15 Discussion

11h30 Pause

 

11 h 45 Richard Walter (ITEM - CNRS/ENS) – Monica Zanardo (ITEM CNRS), Pour une édition numérique des archives de Vittorio Alfieri

12 h 15 Discussion

 

Session 2. Vittoio Alfieri entre lecture(s) et écriture (Présidence de séance : Monica Zanardo)

14h30 Patrizia Pellizzari (université de Turin / Fondazione « Centro di Studi Alfieriani »), Il labirinto dei Frammenti di traduzioni

15h00 Enrico Ricceri (université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 / université de Rome « La Sapienza »), Il ruolo di Goldoni nell'autobiografia alfieriana

15h30 Paolo Luparia (Université de Turin), Vittorio Alfieri lettore di Tasso

16h00 Discussion

16h15 Pause

 

Session 3.  Alfieri et sa bibliothèque (Présidence de séance : Enrico Ricceri)

16h30 Christian Del Vento (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), La bibliothèque dispersée d’Alfieri

17h00 Carlo Alberto Girotto (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Edizioni e postillati del ’500 nella biblioteca di Alfieri

17h30 Discussion

 

Samedi 17 février 2018

 

Session 4. Commenter Alfieri (présidence de séance : Patrizia Pellizzari)

9h30 Chiara Cedrati (Université de Milan « La Statale »), « Sfogo del troppo ridondante mio cuore ». Commentare le Rime alfieriane

10h Matteo Navone (Université de Gênes), « Han trasmutato l'un tiranno in mille ». Il commento al Misogallo alfieriano.

10h30 Discussion

11h15 Pause

 

Session 5. Traduire Alfieri (Modérateur : Jean-Charles Vegliante, université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

11h30 Groupe de traduction de CIRCE (C. Del Vento, I. Gabbani, A. Mario, E. Ricceri, A. Tosatti, J. Ch. Vegliante, M. Zanardo), Traduire le Misogallo (Misogaulois)

12h30 Discussion

13h Clôture des travaux

Lu 155 fois Dernière modification le vendredi, 25 mai 2018 20:21