Imprimer cette page
lundi, 03 juin 2019 15:53

Contextes, formes et reflets de la censure. Création, réception et canons culturels entre XVIe et XXe siècle

Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, 14-15 juin 2019

Colloque international

Contextes, formes et reflets de la censure. Création, réception et canons culturels entre XVIe et XXe siècle

Colloque coorganisé par les doctorants du double doctorat entre l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (ED 122 - LECEMO) et l’université de Rome «La Sapienza» (DISGIS)

L’enjeu de ce colloque est d’explorer les différentes formes de la censure dans la littérature et les arts. Le colloque portera essentiellement sur les formes indirectes de censure, et sur les relations qu’elles entretiennent avec l’histoire de la réception, la constitution d’un canon, et la genèse des œuvres.Instrument de contrôle exercé par un pouvoir politique ou religieux, la censure agit souvent de façon indirecte : d’abord, elle est le reflet d’un contexte politique et intellectuel donné ; ensuite, elle contribue à forger un canon qui affecte, sur la longue période, l’histoire de la réception ; enfin, elle peut prendre la forme d’une autocensure, c’est-à-dire d’un autocontrôle préventif mis à l’œuvre par les écrivains et les artistes sur leurs propres ouvrages.Le rôle de la censure sera étudié à la fois du point de vue de la création artistique et littéraire (dans quelle mesure affecte-t-elle la genèse des œuvres ?) et d’un point de vue historique, sociologique et politique (son influence dans la diffusion et la circulation des œuvres). Ainsi, il sera possible de réfléchir aux corrélations entre censure et canon, ce dernier étant à la fois le résultat d’une censure et un moyen dont celle-ci se sert pour exercer son contrôle.

Lu 193 fois Dernière modification le lundi, 03 juin 2019 17:16