L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
samedi, 13 décembre 2014 00:00

Récits de migration en quête de nouveaux regards

« Depuis la grande émigration du XIXe siècle, acteurs et témoins de la migration ont laissé de volumineuses traces écrites de leur expérience. Un matériel riche en éléments de connaissances et en motifs de représentation de ce phénomène social s’est peu à peu stratifié. De nombreuses études retracent l’émigration dans des ouvrages scientifiques, historiques, sociologiques, etc. Ces études considèrent souvent les récits de migrants comme des sources factuelles. Elles oublient qu’ils procèdent avant toute chose d’une écriture, qu’ils sont dictés par une intention propre à chaque écrivain et que faits et postures, réels ou inventés, mériteraient d’être d’abord passés au crible des intentions littéraires de leurs auteurs. C’est précisément ce que cet ouvrage veut analyser. »

 

Les directeurs de l’ouvrage :

Jean-Igor Ghidina et Nicolas Violle, maîtres de conférences, membres du CELIS et du comité scientifique de la revue Terzo Millennio, enseignent la langue, la civilisation et la littérature italiennes contemporaines à l’Université Blaise Pascal, Clermont II.

Présentation de l’ouvrage :

Cet ouvrage constitue l’aboutissement d’une recherche collective sur les récits d’émigration qui se déclinent en une profusion de modalités d’écriture et d’expression : témoignages inédits et autobiographiques, univers fictionnels du roman et de la poésie, articles de presse, pièces théâtrales et émissions télévisées. Ce volume part de la situation italienne contemporaine, parce qu’elle représente un point de focalisation saillant autour des questions migratoires. Son intérêt majeur est de lui additionner les expériences issues d’autres espaces scripturaux (Allemagne, Espagne, Afrique du Nord, Amérique du Sud) permettant à ses différents chapitres d’offrir un regard complémentaire sur cette question. Il nous est offert un éclairage original sur ce phénomène historique ainsi qu’une méditation salutaire qui interpelle le lecteur sensible aux enjeux planétaires. L’immigration bouleverse les repères existentiels et favorise l’émergence d’une identité aux facettes multiples. Cette publication actualise notre perception des diverses façons que l’on a aujourd’hui de raconter les migrations et nous invite à porter un regard novateur qui dépasse les poncifs pour laisser éclore un monde en devenir.

Lu 1480 fois Dernière modification le dimanche, 11 janvier 2015 10:37