L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
vendredi, 27 avril 2018 09:27

La comédie italienne de la Renaissance. Miroir de la société

Vient de paraître : Théa Picquet, La Comédie italienne de la Renaissance. Miroir de la société, Rome, Aracne, avril 2018.

« […] on peut faire théâtre de tout ! De tout ce qu’il y a dans la vie. La vie, ce texte gigantesque qui est écrit par tout le monde. »

Cette déclaration d’Antoine Vitez était déjà d’actualité à la Renaissance.

Notre objectif  est de montrer que le rôle de la comédie italienne de la Renaissance n’est pas seulement de divertir, mais aussi de brosser le portrait d’une société en crise. Le corpus utilisé comporte des comédies du xvie siècle italien. Des auteurs célèbres, comme Machiavel, L’Arioste ou L’Arétin, en côtoient d’autres moins connus.  

Le livre se divise en deux parties. La première, Approches, s’interroge sur les caractéristiques de la comédie du Cinquecento en l’inscrivant dans le contexte temporel. La deuxième, Études, examine des textes spécifiques. Elle considère le temps et l’espace, les catégories sociales,   l’amour et la famille, les aventures et les mésaventures, la morale et les genres, pour s’achever sur l’influence de la comédie italienne en France.

Lu 493 fois Dernière modification le vendredi, 27 avril 2018 11:07