L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger

Université Côte d'Azur/ Università di Genova

6 et 7 mai 2022

Colloque international "Le jardin sensible. Passions, amours, fautes, trahisons dans la littérature du XVIIIe au XXe siècle" / "Il giardino sensibile. Passioni, amori, colpe, tradimenti nella letteratura tra XVIII e XX secolo"

Giardini Botanici Hanbury - La Mortola (Imperia) - Palazzo Hanbury - Sala dei Camini II piano

https://www.giardinihanbury.com/node/635

programme en attaché

Les 5 et 6 mai à la Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle (Paris 5e) se tient la conférence "Des usages des compilations et recueils géographiques : lectures, traductions, réemplois (XVIe-XVIIIe siècles)". De nombreuses interventions porteront sur des corpus italiens.

Possibilité de participer sur place ou de suivre à distance.

Le programme complet est en pièce jointe ainsi que sur ce lien : http://www.univ-paris3.fr/des-usages-des-compilations-et-recueils-geographiques-lectures-traductions-reemplois-xvie-xviiie-siecles-uses-of-geographical-compilations-and-collections-readings-translations-and-reuses-16th-18th-centuries--735192.kjsp

Fiona Lejosne (Sorbonne Nouvelle, Lecemo-Cirri), Oury Goldman (Laboratoire TEMOS), Maxime Martignon (Laboratoire MEMO, Université de Nanterre)

Le comité d'organisation

 

Chères et chers collègues,

 

À la suite de la fermeture du site de Paris 8, la journée d’études « L’Italie et l’Europe dans la littérature et la culture contemporaines » se déroulera le 22 avril 2022 dans la salle 159 du CNRS Site Pouchet, 59/61 rue Pouchet, 75849 Paris cedex 17 (métro 13 : stations Guy Môquet, Brochant, Porte de Clichy ; métro 14 : station Porte de Clichy ; RER C : station Porte de Clichy).

 

Bien cordialement

 

Beatrice Laghezza

 

https://www.sies-asso.org/evenements/colloques/3522-l-italie-et-l-europe-dans-la-litterature-et-la-culture-contemporaines

Journée d’études

vendredi 22 avril 2022

10h00 – 17h30

 

 

L’Italie et l’Europe dans la littérature et la culture contemporaines

 

JE organisée par le Laboratoire d’Études Romanes (LER, EA 4385)

 

 

Le but de cette journée d’études est de sonder l’idée d’Europe qui prend forme dans la littérature et la culture italiennes des XXème et XXIème siècles. En effet, dans la plupart des études consacrées à des sujets tels que l’identité de l’Europe ou le caractère de l’esprit européen, la place occupée par les écrivain(e)s italien(ne)s contemporain(e)s et très contemporain(e)s est tout à fait négligeable. Cela ne peut que surprendre si l’on pense que, du Moyen Âge au XIXèmesiècle, de célèbres intellectuels du Bel Paese ont réfléchi sur des plans d’union européenne de nature politique et/ou culturelle. De même, il est singulier de relever que, en dépit du rôle central que l’Italie a assumé dans la construction politique de l’Europe, il n’y a pas d’ouvrage qui s’interroge sur la transposition fictionnelle du sort du Vieux Continent faite par les écrivain(e)s italien(ne)s pendant la lente gestation institutionnelle de l’UE. Dès lors, l’objectif de cette journée est d’interroger des textes littéraires ou des expériences intellectuelles qui, à l’époque contemporaine, tournent autour du thème européen, et de les analyser dans leurs dimensions thématique, générique, rhétorique, politique et socioculturelle. Sous quelles formes et à travers quels topoï le thème européen fait-il son apparition dans les ouvrages publiés en Italie de 1900 à nos jours ? Le portrait de l’Europe dressé par les écrivain(e)s italien(ne)s des XXème et XXIèmesiècles fait-il référence à une Europe de la langue et de la culture, qui plonge ses racines dans la tradition gréco-latine et judéo-chrétienne, ou bien à une Europe du droit, qui fonde son existence sur les notions de démocratie, citoyenneté et différence positive ? L’idée d’Europe se dégageant de la littérature et de la culture italiennes contemporaines est-elle comparable à la vision de ce continent qui a mûri dans les différentes aires linguistiques et culturelles composant la géographie de l’espace européen ? La représentation littéraire de l’Europe reflète-t-elle l’image culturelle forgée par les institutions politiques européennes ? Ces questions ne sont, bien évidemment, que des exemples parmi les multiples interrogations que ce sujet peut susciter.

Programme en attaché

Université Paris 8

Salle A2 201 – Maison de la Recherche

2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis Cedex

Métro : ligne 13 – Saint-Denis Université

Organisation et contact : Beatrice Laghezza Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chères et chers collègues, 

la quatrième et dernière séance du séminaire de formation doctorale du laboratoire LUHCIE de l'Université Grenoble-Alpes que nous coordonnons se déroulera le lundi 11 avril à 17h45, sur le thème  La recherche scientifique face au révisionnisme historique (du brigandage aux années 1970 italiennes), avec les interventions de Monica Galfré (Università di Firenze), qui sera présente parmi nous et de Carmine Pinto (Università di Salerno), qui interviendra via Zoom. La séance se déroulera en italien.   Participer à la réunion Zoom: https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/95578223255?pwd=clRvdFdQc2N4QytUeTl5UVVOWTBsUT09 ID de réunion : 955 7822 3255 Code secret : 241950   Vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s, ainsi que vos doctorant(e)s et étudiant(e)s de Master. Amicalement Elisa Santalena et Laura Fournier-Finocchiaro

https://luhcie.univ-grenoble-alpes.fr/rencontres/laboratorio-storico-seminaire-dhistoire-et-civilisation-italienne/

Mercredi 30 mars 2022, de 12h30 à 14h

Digital talks France- Italie : la perspective de l’Europe sur les industries créatives

avec Paola Borrione (Fondazione Santagata per l'economia della cultura) et Sergio Chianca (association Burokultur et réseau IETM)

en partenariat entre l'Université Sorbonne Nouvelle et l'Université IULM, dans le cadre du Festival des cultures de la Sorbonne Nouvelle, consacré cette année à l'Europe.

Le lien pour un visionnage en direct sera disponible ici le jour-même : http://www.univ-paris3.fr/observatoire-france-italie-groupe-de-reflexion-sur-les-industries-creatives-franco-italiennes-699369.kjsp   Le programme général du festival est disponible ici : http://www.univ-paris3.fr/medias/fichier/brochure-festival-des-cultures_1646758025292.pdf  

 

16 avril 2022, Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais Paris

Université Sorbonne Nouvelle - ED 122 - LECEMO

Femmes et nature : espaces de l’intime.  Modèles, discours et réappropriations dans les littératures romanes

Cette journée d'étude jeunes chercheur.e.s souhaite interroger la relation entre les femmes et la nature en littérature.

Plus précisément il s'agira d'interroger la représentation de l’intimité féminine en rapport avec les espaces naturels, ou sa dévalorisation ou négation, à travers l’étude des œuvres littéraires en langues romanes, au cours d’un horizon temporel qui va du Moyen Âge jusqu’à nos jours. 

http://www.univ-paris3.fr/femmes-et-nature-espaces-de-l-intime-modeles-discours-et-reappropriations-dans-les-litteratures-romanes-713352.kjsp

 

La 4e rencontre du Séminaire MILIFEM: Réseaux et formes du militantisme féminin en Italie (1820-1922) se déroulera le

mercredi 6 avril 2022 de 18h00 à 19h30,

en ligne sur la chaîne Youtube du Museo del Risorgimento de Bologne: History and Memory of Bologna:

La soirée sera consacrée au thème:

Les femmes civiques: propositions de service féminin national

Interviendront: Beatrice Pisa (Università Roma 3) et Liviana Gazzetta (Istituto per la Storia del Risorgimento Italiano – Comitato di Padova)

Pour obtenir le lien, veuillez envoyer un courriel à:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Affiche en attaché

31 mars & 1er avril 202

LABORATOIRE ASSOCIÉ INTERNATIONAL Université de Lille-Université La Sapienza en partenariat avec l’Université de Pise, l’Université de Séville et l’Université Abdelmalek Essaâdi (Maroc)

Colloque : Modes et voix de l’écriture de l’exil au féminin : de la transgression au métissage (Italie-Méditerranée, XIXe siècle -XXe)

https://cecille.univ-lille.fr/nc/detail-event/colloque-modes-et-voix-de-lecriture-de-lexil-au-feminin-de-la-transgression-au-metissage-italie/

Le colloque Réception de Dante dans la littérature française: mises en perspective, nouveautés, curiosités, est la troisième rencontre scientifique organisée dans le cadre du projet ANR 2021-2024 "Dante d'Hier à Aujourd'hui en France". Après "Dante et la France, le point de vue des arts" à Florence les 6 et 7 décembre 2021, et "Traduire Dante en France" à Rennes le 3 mars 2022.

C'est le premier colloque organisée à la Sorbonne Nouvelle au titre de DHAF. Comme les deux précédents, il est conçu comme une première étape exploratoire dans le champ concerné. Il sera donc suivi d'autres manifestations, pour lesquelles il est possible d'ores et déjà de proposer des contributions. Le projet DHAF peut être demandé à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les résultats de ces recherches seront consultables dès que possible en livre accès, selon les engagements pris dans le cadre du Plan national pour la science ouverte. Une banque de données est également en cours d'élaboration ainsi qu'un carnet de recherche, dont la mise en oeuvre prochaine fera l'objet d'une communication spécifique.

En vous espérant nombreux, nos amitiés dantesques,

L'équipe DHAF (Sorbonne Nouvelle, Université Rennes 2, Université Grenoble Alpes, Université Côte d'Azur)

 

dimanche, 20 mars 2022 18:11

Raccontare la Resistenza

Journées d'études internationales organisées par

l'Université de Strasbourg et l'Université de Lorraine, Nancy

 

"RACCONTARE LA RESISTENZA"

mardi 29 et mercredi 30 mars 2022

Lieu: Salle Ourisson (Institut Le Bel, Campus Esplanade), Université de Strasbourg

en partenariat avec l'Institut Culturel Italien, le Consulat Italien de Metz et la Revue électronique "Bollettino 900"

 

Le mardi 29 mars, à 18h30, l'Institut Italien Culturel accueillera le poète Luciano Cecchinel:

https://iicstrasburgo.esteri.it/iic_strasburgo/fr/gli_eventi/calendario/2022/03/incontro-con-l-autore-luciano-cecchinel.html

 

Informations et Contact pour obtenir le lien pour pouvoir suivre les journées en ligne:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Le 7-8 avril 2022 se tiendra à Marseille et Aix le colloque international "Diego Hurtado de Mendoza à la croisée des cultures (1503-1575)", organisé en collaboration entre Aix-Marseille Université (Centre Aixois d'Études Romanes), l'Université de Padoue et l'Institut Italien de Culture à Marseille.

Diego Hurtado de Mendoza a été le véritable constructeur de la politique espagnole-impériale en Italie, ainsi qu’un promoteur de la culture de la Renaissance italienne à travers toute l’Europe de son époque.

Représentant d’envergure de la noblesse espagnole, nourri de culture classique, poète et historien, capable de maîtriser l’espagnol, l’italien, le français, le latin, le grec, l’arabe, l’hébreu, Diego Hurtado de Mendoza a construit un réseau culturel qui s’étendait à travers tout le monde de son temps jusqu’à Constantinople, toute en gardant une influence politique et diplomatique de premier plan à la cour impériale.

Le colloque sera inauguré à Marseille, auprès de l'Institut de Culture Italienne le 7 avril à 14h00, et il se poursuivra le 8 avril à Aix-en-Provence, auprès de la Bibliothèque Méjanes et sur la Campus Schuman de la Faculté ALLSH d'Aix-Marseille Université. Le programme est ci-joint.

Mardi 22 mars 2022, 15h-17h Conférence de Franco Zabagli (Gabinetto Vieusseux, Florence) : « Le carte di Pier Paolo Pasolini »

Maison de la Recherche de l'Université Sorbonne Nouvelle (4 rue des Irlandais, 75005 Paris), Salle Claude Simon

et sur Google Meet : meet.google.com/umz-nbfq-cjt

Dans le cadre du séminaire organisé par le CIRCE (LECEMO/Sorbonne Nouvelle) et par l’ITEM (ENS/CNRS)

sous la responsabilité de Christian Del Vento (Sorbonne Nouvelle LECEMO / ITEM) et Pierre Musitelli (ENS / ITEM)

25 mars 2022 9h00-16h00

Université Paul-Valéry Montpellier 3Campus universitaire Saint-Charles 1-Salle des Colloques 1Salle Guillaume de NogaretEspace Pitot, place du Professeur Mirouze

25 mars 2012. L’Italie perd l’un de ses plus grands écrivains, tout en comprenant vite que la voix de cet intellectuel engagé, dont les œuvres sont traduites dans plus de cinquante langues, est une perte qui dépasse ses frontières. Dix ans après sa disparition, alors que des événements se préparent dans plusieurs pays pour le célébrer, l’Université Paul-Valéry coordonne l’organisation d’une journée d’hommage pour célébrer le plus européen de ses écrivains. Et il le fait en accueillant certaines des voix qui ont su le mieux l’étudier et l’interpréter dans le monde francophone qui lui était si cher (Perle Abbrugiati et Thea Rimini), ainsi qu’en laissant la parole à l’un des écrivains qui représentent le mieux l’héritage de Tabucchi dans l’Italie d’aujourd’hui, Roberto Ferrucci, grâce à la médiation de l’Association « Italia a Due Passi » de Montpellier. Sans oublier la participation exceptionnelle de Maria José de Lancastre, son épouse, celle qui « a écouté en premier la voix d’Antonio, et qui l’a aimée toute la vie », comme le récite l’épigraphe des Opere (Meridiani, Mondadori, 2018), professeure de langue et de littérature portugaise et « gardienne du temple » de Tabucchi, depuis sa disparition. Une présence qui a été possible grâce au concours du Consulat Général d’Italie à Marseille et du Vice-Consulat honoraire d’Italie à Montpellier, partenaires de l’initiative, avec les Jules Guesde de Montpellier et les Lycées Camille Jullian de Bordeaux : puisque la journée d’Hommage à Antonio Tabucchi veut s’inscrire dans le sillage de l’héritage que l’écrivain, l’essayiste, l’universitaire, le traducteur a laissé aux nouvelles générations. Un héritage qui constitue l’un des meilleurs témoignages de la vitalité de son œuvre : lors de la journée seront présentés un spectacle théâtral, Sostiene Pereira, tiré de son titre le plus connu et le plus traduit (Pereira prétend, 1994), réalisé par les élèves du Lycée Camille Jullian de Bordeaux ; une création sonore tirée des lectures des extraits de ses œuvres, réalisées par les élèves des Lycées Camille Jullian de Bordeaux, Jules Guesde de Montpellier et par les étudiants du département d’Études italiennes de l’UPVM3. Ce sera aussi l’occasion de remettre un prix aux lauréats du concours Des rêves et des lettres : élèves des Académies de Bordeaux et de Montpellier, étudiants italianisants de Paul-Valéry qui, inspirés par les œuvres de Tabucchi, ont donné libre cours à leur imagination.   Sabina Ciminari (MCF en Études italiennes) pour le Comité d’organisation   Le programme en PJ, et sur le site de l'EA 4582-ReSO: https://reso.www.univ-montp3.fr/fr/evenements/hommage-%C3%A0-antonio-tabucchi-1943-2012

 

Vendredi 25 mars 2022 UNIVERSITÉ TOULOUSE - JEAN JAURÈSMaison de la Recherche – Salle F315

Journée d’étude Criminelles. Crimes féminins entre Histoire et littérature du Moyen Âge à l’époque moderne (France-Italie)

La journée sera en direct sur Zoom : https://univ-tlse2.zoom.us/j/6587545664?pwd=RndxRmN5RjZUcmZlR0NrUThSY0JaQT09

Il Laboratorio

Les études sur la présence des femmes dans le droit pénal relèvent souvent un paradoxe : les femmes ont beau ne représenter qu’une infime partie des statistiques criminelles, leurs crimes pâtissent d’une forte charge symbolique qui mène à la constitution d’archétypes-repoussoirs. De l’empoisonneuse à l’enfanticide en passant par la maquerelle, la sorcière ou la femme adultère, ces stéréotypes s’appuient sur –  et contribuent à renforcer – une essentialisation des caractères féminins. Dans ce contexte, la foule des femmes criminelles que l’on retrouve dans la littérature – des fabliaux médiévaux aux nouvelles et pièces théâtrales de l’époque moderne – apparaît autant comme la traduction sur le papier de phénomènes sociaux diffus que comme une étape de l’élaboration des archétypes, influençant à son tour l’écriture de la loi et la pratique quotidienne de la justice. Or, si ne manquent sur le sujet ni les études historiques ni les analyses de figures littéraires, force est de constater que ces approches sont rarement menées de front, ce qui revient à sous-estimer le rapport dialectique entre les deux aspects. En outre, alors que les réflexions d’ensemble sur la criminalité féminine à l’époque contemporaine sont riches – comme il ressort de notre bibliographie indicative –, les études sur le Moyen-Âge et l’époque moderne souffrent encore d’une approche sectorielle, dans laquelle se détachent les figures de la prostituée, de la femme adultère et de l’empoisonneuse, chacune dotée de sa propre tradition historiographique. Nous nous efforcerons donc d’instaurer un dialogue entre les études sur ces figures afin de faire émerger des caractères communs.

Programme en attaché

 

Page 2 sur 15