L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger

Parutions

Vient de paraître: Maria Pia De Paulis, Adelia Lucattini, Ketty Zanforlini, L’universo narrativo di Helena Janeczek tra impegno e invenzione. Storia, memoria e tempo presente, Firenze, Franco Cesati editore, 2022, 166 p.

https://www.francocesatieditore.com/catalogo/luniverso-narrativo-helena-janeczek-impegno-invenzione/

mercredi, 02 mars 2022 20:26

Beccaria et Voltaire

Raymond Abbrugiati, Beccaria et Voltaire. Philosophie des Lumières et justice pénale, Aix-en-Provence, PUP, 2022, 110 p., 7 euros.

« Je commence à lire aujourd'hui le livre italien Des Délits et des peines. À vue de pays, cela me paraît philosophique ; l'auteur est un frère » (Voltaire, Lettre à Damilaville, automne 1765). L’auteur-frère est Cesare Beccaria – à peine 27 ans et encore inconnu –, dont le livre Des délits et des peines, paru en 1764, propose une magistrale application de la philosophie des Lumières au domaine de la justice pénale. On connaît l’engagement de Voltaire sur ce terrain, notamment à l’occasion, dès 1762, de l’affaire Calas qui l’amène à publier en 1763 son Traité sur la tolérance. Séduit par la précision conceptuelle et le talent littéraire de Beccaria, Voltaire publie bientôt son Commentaire sur le livre Des délits et des peines. Il termine une lettre à Beccaria de mai 1768 par ces termes chaleureux  : « Que n’ai-je pu, Monsieur, avoir l’honneur de vous voir, de vous embrasser, j’ose dire de pleurer avec vous  ! J’ai du moins la consolation de vous dire à quel point je vous estime, je vous aime, et vous respecte ». La caution du vétéran des Lumières (Voltaire a alors plus de 70 ans) assure au livre et à son jeune auteur un grand succès européen. Il s’agit, dans cet ouvrage, de comparer la pensée des deux hommes, sur le plan proprement philosophique et sur celui des applications pénales. Sur fond de grandes affinités émerge l'originalité de Beccaria.

https://presses-universitaires.univ-amu.fr/beccaria-voltaire

Silvio Pellico, Mes prisons

Édition de François Bouchard   traduction d'Henri de Messey et Alban de Villeneuve, Paris, Classiques Garnier, 2022  Publié avec le soutien d'ICD Mes prisons C Garnier.png En écrivant Mes prisons après dix années passées dans les geôles autrichiennes, Silvio Pellico réalise le grand roman auquel il n'a cessé de songer depuis 1816: le récit d'une épreuve où, pour ne pas succomber à la folie, l'écrivain s'en est remis à une religion vécue comme discipline et armature mentales. Mais le succès européen de l’œuvre dès 1832 scelle paradoxalement l'échec du dramaturge qui voit sa dernière tragédie, Corradino, huée à Turin en 1834 par ceux-là mêmes qui avaient espéré trouver dans Mes prisons le contenu politique que Pellico a systématiquement refoulé. Restent, au centre du récit, l'appareil carcéral et l'inhumaine compassion de ses rouages.   Plus d'infos : https://classiques-garnier.com/mes-prisons.html
Juan Carlos D'Amico, professeur d'Italien à l'Université de Caen nous annonce la parution de son ouvrage, Charles Quint. Un rêve impérial pour l'Europe. Cette biographie, co-écrite avec Alexandra Danet et publiée aux Editions Perrin, souhaite retracer, avec un regard nouveau, la vie, la pensée et les actions politiques de l'homme qui, au XVIe siècle, sut asseoir la prépondérance espagnole dans la péninsule italienne et dont on dit qu'il domina un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais.  En effet, le projet impérial de Charles de Habsbourg témoigne d’un ambitieux programme d’unification rationnelle des territoires dans un contexte de grande tension politique et religieuse et de conflits militaires. Dans la lutte pour l’hégémonie européenne, la rivalité avec le roi de France, François Ier, apparaît comme l’un des aspects marquants du règne, les territoires italiens constituant un enjeu de premier plan pour des raisons aussi bien stratégiques que symboliques. L’empire carolin, construction originale et unique en son temps, fut en définitive un véritable laboratoire politique de l’Europe moderne. Œuvre cependant jamais pleinement réalisée car, entravé par les rivalités de pouvoir et par les conflits religieux qui minaient l’unité du monde chrétien, Charles Quint fut constamment contraint de reporter ses plus hautes ambitions, qu'il emporta avec lui dans sa dernière demeure, au monastère de Yuste.    Perrin éditeur Date de parution 20/01/2022 763 pages 16cm X 24cm ISBN : 978-2-262-04336-0 https://www.lisez.com/livre-grand-format/charles-quint/9782262043360 

Annonce de parution

 

Dante trash. Sulla desacralizzazione della «Commedia» nella cultura contemporanea

ouvrage dirigé par Stefano Lazzarin

 

 

Stefano Lazzarin (éd.), Dante trash. Sulla desacralizzazione della «Commedia» nella cultura contemporanea, Manziana (Rome), Vecchiarelli, décembre 2021, 148 pages, collection «Memoria Bibliografica», n° 61, ISBN 9788882474638.

 

https://www.vecchiarellieditore.it/shop/0-0-0-0-2-dante-trash-sulla-desacralizzazione-della-commedia/

 

Description:

Ce volume représente la suite idéale de Dante pop. La «Divina Commedia» nella letteratura e nella cultura popolare contemporanea (Vecchiarelli 2018), autrement dit, du premier recensement systématique de la présence de Dante dans la culture contemporaine et hyper-contemporaine. Les travaux recueillis dans Dante trash inaugurent un chantier inédit dans le panorama des études dantesques actuelles, en s’essayant à un rapprochement hardi entre le Sommo Poeta, sa figure vénérable, l’œuvre divine, et la culture trash. Loin d’être un simple business, «Dante trash» a beaucoup à nous dire sur notre présent.

 

Table des matières:

Stefano Lazzarin – Da Dante pop a Dante trash. Prime linee d’interpretazione per un approccio ancora inedito [p. 7]

Giuseppe Sangirardi – Dante classico, Dante al cioccolato. Vicende di un’icona mondiale [p. 35]

Filippo Fonio – La Divina splatter Commedia: Dante, l’anima dannata, il morto vivente [p. 61]

Fabio Camilletti – La misteriosa fiamma della regina Loana di Umberto Eco, da Dante a Flash Gordon [p. 81]

Alberto Sebastiani – Cattivik e la Commedia. Lingua e racconto dantesco tra parodia e critica sociale [p. 95]

Brandon Essary – Dante + Fantozzi = Dantozzi? The presence of Dante’s Divine Comedy in the world of Fantozzi [p. 115]

Notizia sugli autori [p. 135]

Indice dei nomi di persona [p. 139]

vendredi, 28 janvier 2022 10:38

Le bestiaire moral dit "de Gubbio"

Bestiaire moral dit "de Gubbio"

Présentation, traduction et notes par Sylvain Trousselard

Paris, Champion, 2022, 200p.

https://www.honorechampion.com/fr/editions-honore-champion/12434-book-08535644-9782745356444.html

 

Annonce de la parution du volume Passeurs. La letteratura italiana fuori d'Italia. Ricezione e immaginari. ( 1945-1989) dans la collection Liminaires chez Peter Lang. (Brigitte Poitrenaud-Lamesi & Alejandro Patat dir.).

C'est le fruit d'un travail de recherche pluriannuel, né d'une collaboration entre les universités suivantes :

Université de Caen Normandie, Università per Stranieri di Siena, Humboldt Universität zu Berlin, Université de Mons, Universidad Complutense de Madrid, University College of London ainsi  que l'Universidad de Buenos Aires en Argentine.

Il porte sur la littérature italienne hors d'Italie entre 1945 et 1989: la figure des "passeurs de culture", la réception et les imaginaires dans chacun des pays concernés.Voir couvertures et table des matières en PJ.

Brigitte Poitrenaud-Lamesi

Université de Caen Normandie

 

 

 

Lettrici italiane tra arte e letteratura dall’Ottocento al Modernismo, a cura di Giovanna Capitelli e Olivia Santovetti, Roma, Campisano, 2021, https://www.campisanoeditore.it/index.php/10-collana-storia-dell-arte/304-lettrici-italiane-tra-arte-e-letteratura

 

“La figura della lettrice è attiva, in quanto soggetto che si misura con un testo? Oppure è passiva nella misura in cui è assoggettata a un'attività non creativa, ma ricreativa?” (Del Puppo). Intorno a questa domanda si muovono e contributi di questo volume, dedicato alla figura della donna che legge, un tema alla moda nella letteratura nell'iconografia dell’Europa ottocentesca.

 

Vient de paraître

 

Échanges épistolaires

 

autour de Pétrarque et Boccace

 

Sous la direction de Sabrina Ferrara

 

2021. 456 p., broché, 15,5 x 23,5 cm.

 

ISBN 978-2-7453-5738-0. 80 €

Flyer en attaché

 

Céline Frigau Manning, Ce que la musique fait à l'hypnose. Une relation spectaculaire au XIXe siècle, Dijon, les presses du réel, 2021.

384 p. (ill.), 28.00 €, ISBN : 978-2-37896-174-9.

« Indifférente à la musique que l'on joue, jusqu'au moment où je saisis son regard, elle se lève alors brusquement pour exécuter, comme un automate, les suggestions musicales. »

 

Lorsqu'en 1900 le colonel de Rochas écrit ces mots, « l'extase sous l'influence de la musique » est un phénomène depuis longtemps constaté. C'est même, tout au long du XIXe siècle, une performance appréciée que médecins et magnétiseurs répètent à l'envi. Au même moment, des observateurs expliquent par l'hypnose les pratiques des tarentulés du Sud de l'Italie ou des Aïssaoua du Maghreb. Et plus tard dans le siècle, des psychiatres convoquent l'hypnose pour traiter des pathologies qu'ils identifient comme spécifiquement musicales.Ce livre s'engage dans le domaine encore inexploré des relations entre hypnose, musique et sciences médicales au XIXe siècle. Il soulève ainsi des questions au cœur des préoccupations de l'époque mais aussi de notre temps : comment prendre en charge la douleur lorsque la médecine n'y parvient plus ? La musique peut-elle favoriser le dépassement des capacités humaines ? Et le spectacle que suscite l'hypnose musicale, fécond pour l'expérimentation scientifique, relève-t-il de l'œuvre esthétique ?En relançant les jeux de fascination réciproque entre monde des sciences et monde de l'art, la musique associée à l'hypnose - qu'il s'agisse de celle de Verdi, Wagner ou Chopin - invite à repenser nos relations à la douleur, à la sexualité ou à la spiritualité. Ce qui se joue alors, c'est une vaste réflexion sur la construction de la connaissance et les limites de la raison, déployée dans un registre spectaculaire où la musique ne vaut pas seulement comme phénomène sonore, mais favorise l'émergence d'un environnement sensoriel et d'un imaginaire puissants.   Introduction et sommaire disponibles sur le site de l'éditeur: https://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=8552&menu=0   Image de couverture d'après Fred Boissonnas, « Miserere du Trouvère », in Émile Magnin, L’Art et l’Hypnose, Genève, Atar ; Paris, Félix Alcan, 1906, p. 183.

 

 

Loïc Seron, Mario Rigoni Stern

Altipiano Cheminer avec Mario Rigoni Stern

Editions rue d'Ulm, 2021

https://www.presses.ens.fr/593-altipiano.html

mercredi, 13 octobre 2021 10:43

Pier Paolo Pasolini, "corsaire" dans la cité

Vient de paraître

Jacques Ducol

Pier Paolo Pasolini, "corsaire" dans la cité. Une lecture des Essais sur la politique et sur la société

Paris, Éditions Connaissances et Savoirs, 2021

Couverture, avant propos et sommaire en attaché

 à commander sur: http://www.connaissances-savoirs.com/pier-paolo-pasolini-corsaire-dans-la-cite-jacques-ducol.html/

mardi, 28 septembre 2021 09:43

Parution Dante (Musanostra)

Le très beau numéro hors série et illustré de la revue littéraire Musanostra (Bastia, Corse) consacré à Dante vient de paraître. Il comporte de nombreuses contributions d'universitaires, d'enseignants, d'artistes, d'intellectuels autour de la figure mythique du célèbre poète italien.

Toutes les infos sont ici : https://www.musanostra.com/revue-dante/

Buona lettura !

mercredi, 22 septembre 2021 16:29

Dante, tel le géomètre...

Luigi De Poli

DANTE, tel le géomètre...

 

Les arts de la mémoire, l’architecture et l’enjeu de la connaissance dans la culture européenne

 

Peter Lang, 2021, 342 p.

Ouvrage ayant bénéficié du soutien de l'Université de Haute Alsace

https://www.peterlang.com/view/title/74650

Segnaliamo la pubblicazione di un nuovo manuale di letteratura italiana per studenti e studentesse internazionali che potrebbe essere utile come strumento didattico:Le vie dorateUn’altra letteratura italiana: da san Francesco a Igiaba Scego(Loescher: Torino, 2021)È un’opera innovativa, con una grafica che ricorda i social networks e con tante immagini ed esercizi sia di ripasso grammaticale sia di scrittura saggistico-argomentativa e presentazione, secondo le effettive richieste dei corsi universitari e per giovani adulti/e. Il volume presenta con stile originale e linguaggio contemporaneo i profili e le opere di autori e autrici dalle origini a oggi, all’interno di sette percorsi tematici trasversali su questioni di attualità (il genere, il sacro, l’ambiente, la fantasia, la guerra, i rapporti con le arti visive e la musica, le migrazioni). Completano l’opera le pagine di critica, il glossario attivo e alcuni consigli cinematografici e musicali.A questo indirizzo è possibile sfogliare un’anteprima del volume con la presentazione e l’indice: https://www.loescher.it/dettaglio/opera/O_34100/Le-vie-doratePer info commerciali: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Page 1 sur 34