L'alégorie du bon gouvernement est fresque faisant partie d'une série peinte par d'Ambrogio Lorenzetti et placées sur les murs de la Sala dei Nove (la salle des Neuf) ou Sala della Pace (salle de la Paix) du Palazzo Pubblico de Sienne

Smaller Default Larger
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 97

Parutions

jeudi, 06 novembre 2014 00:00

Les écrits des résistantes italiennes

L'expression plurielle de la Résistance entre témoignage et quête de soi

Estelle Ceccarini

Neuville/Saône, Chemin de tr@verse, Coll. Chemins it@liques, 2014, 543p.

Site Bouquinéo : http://www.bouquineo.fr/products/les-ecrits-des-resistantes-italiennes-lexpression-plurielle-de-la-resistance-entre-temoignage-et-quete-de-soi

dimanche, 19 octobre 2014 00:00

Figino ou de la finalité de la peinture

Vient de paraître la traduction et l'édition critique de Figino de Gregorio Comanini

Marie-France Courriol (trad.), Hermann

 

http://www.editions-hermann.fr/4476-figino-ou-de-la-finalite-de-la-peinture.html

 

 

vendredi, 17 octobre 2014 00:00

Euterpe et l'empereur

Sous la direction de Camillo Faverzani

L'Antiquité et l'opéra

Séminaires "L'Opéra narrateur"

Paris 8 - INHA

Voir fichier de présentation

a cura di Camillo Faverzani

Actes du Colloque international

Paris 8 - INHA

23-26 octobre 2013

Voir fichier de présentation

vendredi, 10 octobre 2014 00:00

L'occhio fotografico : Naturalismo e Verismo

L'occhio fotografico: Naturalismo e Verismo. A cura di Giorgio Longo e Paolo Tortonese, Nerosubianco, 2014, 184 pp. Tra il 1839 e il 1840 nascono Zola, Verga, Capuana e la fotografia. La coincidenza anagrafica tra i grandi veristi-naturalisti e la tecnica che rivoluziona l’immagine moderna non è un puro aneddoto. I tre scrittori appartengono alla prima generazione che si è vista crescere nelle fotografie, che ha conosciuto un mondo rappresentabile non solo attraverso i procedimenti tradizionali della pittura, ma anche attraverso la fissazione automatica dell’impronta luminosa. Cresciuti in questa nuova dimensione del vero, appartengono anche a una corrente di pensiero letterario che ha fatto della fedeltà al reale una bandiera. Eppure, anche per loro la verità della letteratura dev’essere altra cosa rispetto alla diretta trasposizione proposta dalla lastra fotografica. Ma per loro, come per tutti i moderni, non sarà più possibile prescindere da un confronto aspro e serrato con il bianco e nero della fotografia. Spesso fotografi essi stessi, sempre affascinati dall’immagine nuova che stava scalzando gli antichi equilibri dell’arte, veristi e naturalisti sono stati tra i testimoni più attenti della rivoluzione fotografica. http://www.nerosubianco-cn.com/scheda.asp?id=124

Le n° X de la revue « Ermeneutica letteraria » consacré aux Actes du Colloque International Gianfranco Contini entre France et Italie : philologie et critique, qui s’est déroulé à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand du 30 mai au 1er juin 2013, vient de paraître. Le Colloque, auquel ont participé seize studieux français et italiens, avait l’ambition d’illustrer les multiples facettes des travaux critiques et philologiques de Contini, depuis le Moyen Age jusqu’à l’âge contemporain, d’explorer la relation complexe avec les maîtres de la philologie romane en France, Bédier, Millardet et Jeanroy, que Contini côtoya lors de son séjour parisien entre 1934 et 1936, de mesurer l’influence réciproque entre les méthodes d’analyse appliquées par le philologue piémontais aux textes de la littérature françaises médiévale et moderne et celles adoptées vis-à-vis de la littérature italienne. En même temps, le Colloque a établi le lien entre l’activité philologique de Contini et son engagement politique et moral, dont la fortune française d’une partie de son œuvre témoigne.

Le 5 décembre prochain, à la Maison d’Italie le volume fera l’objet d’une présentation qui sera annoncée prochainement.

Donatella Bisconti – Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand

 

Vient de paraître

Précariat. Pour une critique de la société de la précarité

sous la direction de Silvia Contarini et Luca Marsi

Presses Universitaires de Paris Ouest

Vient de paraître:

Littérature et document autour de 1930. Hétérogénéité et hybridation générique

Coordination éditoriale de Anne Reverseau, Sarah Bonciarelli, Carmen Van den Bergh

Ce volume étudie l’intense hybridation générique qui se produit dans la littérature européenne autour de 1930. Les phénomènes de circulation entre création littéraire, discours critiques et politiques, pratiques de relevés et d’enregistrement y sont étudiés dans les romans, en poésie et dans diverses écritures journalistiques, jusqu’aux revues et plaquettes publicitaires. Ces usages sont rapprochés de l’ambition documentaire affichée de nombreux textes et de l’esthétique documentaire telle qu’elle se met alors en place dans la photographie ou le cinéma.

 Ouvrage de Céline Frigau-Manning

Paris, Honoré Champion, coll. Romantisme et Modernités, 848 p., 105 €.

Consacré à la production d’opéras italiens, chantés dans la langue originale, le Théâtre royal Italien est l’une des institutions artistiques les plus décisives du premier XIXe siècle. Mais ses chanteurs sont-ils aussi acteurs ? Que font, sur la scène des Italiens, des artistes aussi célèbres que Manuel García, Giuditta Pasta ou Maria Malibran ? Comment leurs publics décrivent-ils leurs pratiques scéniques et l’émotion qu’ils éprouvent à les regarder ? Voix et gestes enfuis, seules restent des impressions ou plutôt, des souvenirs d’impressions, tissées d’évidences pour les contemporains, perdues pour nous. Pour en retrouver la trace, sont croisés témoignages de spectateurs, sources littéraires, iconographiques et administratives souvent inédites. Car le talent de l’acteur-chanteur, quand il a quitté la scène, existe encore, et surtout, dans le souvenir de ceux qui l’ont vu. Cet ouvrage s’accompagne d’une chronologie des spectacles représentés au Théâtre-Italien de 1815 à 1848 ainsi que d’un dictionnaire de plus de 220 entrées répertoriant ses chanteurs.

Fin septembre en librairie

Perle Abbrugiati Un'idea di Goldoni. L'illusione di un realista

Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2014, 178 pages, 9 euros.

 Ce petit ouvrage en italien est fait pour découvrir Goldoni. Il fait le point sur la dramaturgie qui le précède, la Commedia dell'Arte, et sur la réforme du théâtre qu'il met en place à Venise à la moitié du XVIIIe siècle. Il procède par analyse de trois pièces phares, Il teatro comico, La bottega del caffè, La locandiera, mettant en lumière des facettes essentielles du monde goldonien, la réflexion méta-théâtrale, la comédie de milieu, la comédie de caractère, et fait converger ces analyses vers une idée de Goldoni: le promoteur d'un théâtre ancré dans le réel, mais qui sans cesse réfléchit à l'illusion qui habite l'homme.   Nota bene : l'ouvrage, dans un italien simple, est calibré pour des étudiants, convient à la préparation au Capes et à une entrée en matière des agrégatifs. Il peut être proposé aussi à des étudiants de licence (format Que sais-je un peu dense). Les goldoniens plus aguerris y trouveront un outil analytique, une lecture de La locandiera non univoque et une vision de Goldoni nuancée de complexité malgré la brièveté du propos.

samedi, 13 septembre 2014 00:00

Vies d'écrivains, vies d'artistes

Matteo Residori, Hélène Tropé, Danielle Boillet et Marie-Madeleine Fragonard (eds.)

Presses Sorbonne Nouvelle

D’où naît l’intérêt, qui nous semble aujourd’hui si naturel, pour la biographie des écrivains et des artistes ? Quels en sont les enjeux et les finalités, pour promouvoir quelles valeurs, pour contrer quelles résistances ? La floraison à la Renaissance des Vies consacrées à des figures d’artistes et d’écrivains ne peut que retenir l’attention. Au sein d’un genre traditionnellement réservé aux puissants ou aux saints, prises certes dans la gangue du mythe ou de la légende, recueillant fragments et anecdotes, procédant à coups d’occultations et d’altérations pratiquées de bonne ou de mauvaise foi, les Vies de poètes et d’artistes constituent de fait un efficace instrument de combat dans ce qui donne corps à la vie ordinaire de la création littéraire et artistique. Comment la diffusion de ces Vies contribue-t-elle à la légitimation, voire à l’héroïsation du génie créateur ? Telle est l’interrogation qui fonde la dynamique de ce volume dont l’enquête s’inscrit dans le vaste champ géographique et historique que constituent l’Espagne, la France et l’Italie considérées de l’Humanisme aux Lumières, sur trois siècles.

  Le madri: figure e figurazioni nella Letteratura Italiana contemporanea

Introduzione e cura di Laurent Lombard

isbn 978-88-98169-64-1 cartaceo isbn 978-88-98169-65-8 ebook Biblioteca di Sinestesie, 22, 2014, pp. 453 

a cura di Silvia Contarini, Margherita Marras, Giuliana Pias, Lucia Quaquarelli

Paris Ouest-Nanterre, Narrativa, n. 35/36 - 2013/2014.

Ouvrage de Maurice Actis-Grosso

Giorgio Pozzi Editore, 2014, 320p.

Présentation de l'ouvrage

Ouvrage de Nicola Labanca

Traduction de Elisabeth Faure

Grenoble, Ellug, 2014, 630p.

Présentation de l'ouvrage

Page 16 sur 27